Accueil France Hermès Stimule la Renaissance Industrielle de l’Eure avec une Nouvelle Usine de...

Hermès Stimule la Renaissance Industrielle de l’Eure avec une Nouvelle Usine de Parfums

318
0

Le début de l’année marque une étape significative pour la communauté d’agglomération Seine-Eure avec l’annonce enthousiasmante de l’implantation d’une nouvelle usine Hermès à Pîtres, dans l’Eure. Sur le site de l’ancienne friche industrielle Bonna Sabla, abandonnée depuis le milieu des années 2010, Hermès envisage de construire une unité dédiée à la production de parfums, confirmant ainsi son engagement dans la revitalisation industrielle de la région.

Bernard Leroy, président de la collectivité, exprime sa satisfaction quant à cette évolution, d’autant plus que la localisation avantageuse de l’agglomération, située sur l’axe Seine et à proximité de Paris, en fait un emplacement stratégique pour l’implantation d’entreprises. La collaboration avec Hermès, une maison de luxe française réputée, n’est pas nouvelle pour la région, qui accueille déjà quatre autres sites de la marque, comprenant deux maroquineries à Val-de-Reuil (depuis 2017) et à Louviers (depuis l’année dernière), une école des savoir-faire (également à Louviers), et un site Hermès Parfums au Vaudreuil, ouvert en 1977.

Cette expansion d’Hermès dans l’Eure symbolise un véritable essor économique pour la région. Avant l’ouverture de cette nouvelle usine, Hermès contribuait déjà à la création de 800 à 900 emplois dans le secteur. Avec cette addition, le nombre total d’emplois devrait dépasser le seuil des 1 000, bien que les détails spécifiques concernant les embauches restent à préciser.

Le projet en est encore à ses débuts, Hermès ayant commencé les démarches pour obtenir le permis de construire. Bien que les informations concernant l’investissement total et le calendrier précis restent confidentielles, Bernard Leroy souligne l’engagement d’Hermès envers l’environnement, promettant un bâtiment à haute qualité environnementale. L’objectif est d’achever le chantier à l’horizon 2026.

Cette initiative d’Hermès s’inscrit dans une dynamique plus large de réindustrialisation et de développement durable. Elle reflète non seulement l’engagement d’une grande marque de luxe envers une région spécifique mais souligne également l’importance de la réhabilitation de sites industriels désaffectés. L’implantation de cette nouvelle usine promet non seulement des retombées économiques significatives pour la communauté d’agglomération Seine-Eure mais illustre aussi une tendance croissante des entreprises à investir dans des projets qui allient innovation industrielle et responsabilité environnementale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici